31
août 1998

Voyage en Chine

Guerriers de pierre

Cette année je me suis fais plaisir, j’ai réalisé un de mes rêves, je suis parti en Chine pour un stage au berceau des arts martiaux chinois : le temple de Shaolin.

Cette aventure, unique dans ma vie me fera définitivement basculer des arts martiaux japonais (judô, karate-dô, aïkidô, kobudô) vers les arts martiaux chinois (wu xing quan, I quan, da chen quan, qi qong et taïji quan).

J’ai pratiqué ces deux familles en même temps depuis deux ans mais il faut bien avouer que ma pratique chinoise a « polluée » ma pratique japonaise, je me retrouvais à avoir les mains ouvertes systématiquement en cours de karate.

Etudiants dans une des écoles de Shaolin

Et puis au bout du compte, la « rigidité » du karate ne me convient plus. Je le vois bien en combat, les postures ne sont pas adaptées, le dos est raide… Côté chinois, je redécouvre la souplesse du judô de ma jeunesse.

L’entraînement est rude. Il fait 35°C et le taux d’humidité est élevé bien que nous soyons dans les montagnes. Dans un mois ce sera la mousson. Nnous commençons nos journées vers 06h00 et les terminons vers 22h00. Nous sommes 11 « blancs » au milieu de 40 000 chinois mais nous parlons une langue commune : celle du corps.

La famille d'un armurier de Shaolin

Une griffe de dragon, un poing de Shaolin, l’épée de « Damo » sont autant de repères à partir desquels naissent un sourire. Je sais juste me présenter en mandarin mais ce n’est pas un frein. En discutant avec mes mains et mon visage, j’ai eu une vraie conversation avec un des nombreux armuriers de la rue principale du village. Il vit avec sa famille derrière sa boutique et c’est chez eux que j’achèterai toutes mes armes.

Nous avons été entraîné par l’ancien moine Shi de Cheng (mise à jour 2001 : ouverture de son école). L’un de nos enseignements principal était la « forme » de l’épée de Damo (Shaolin Da Mo Jian). Ce tao vieux de plus de 1000 ans,  raconte en fait une partie de la vie de Bodhidharma.

Mise à jour 2010

J’ai trouvé une vidéo de cette forme… en plus, en Alsace… ça c’est fort.

Image de prévisualisation YouTube

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 42 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux et polymathe . Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !