16
avril 2013

Une contre-histoire des Internets

Si vous ne les avez pas vu, je vous conseille l’excellente série de vidéos proposées par Arte avec comme thématique « une contre-histoire des Internets ».

Comme j’aime en effet le rappeler en cours, bien qu’il s’agisse d’un espace polysémique, polyculturel et poly tout ce qu’on veut, il n’en reste pas moins, qu’en prenant en compte simplement les variabilités culturelles, les censures gouvernementales et les limitations technologiques, il y a bien plusieurs web.

L’internaute sud-soudanais n’a pas le même web que l’étudiant d’Oxford, ne serait-ce qu’à cause de se temps de connexions, tout comme l’internaute nord-coréen (non, c’est pas une blague, il-y-en-a) n’a pas le même web que le hacker suédois.

Mes vidéos préférées d’une contre-histoire des Internets par Arte

Celle de Dominique Cardon : le pire et le meilleur d’Internet

Image de prévisualisation YouTube

L’histoire du type qui possède la marque « Internet » à l’INPI (si, si)

Image de prévisualisation YouTube

Et enfin, à l’heure où la terrible Hadopi semble bien vaciller : « plutôt mourir que changer »

Image de prévisualisation YouTube

 

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 42 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux et polymathe . Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !