Articles liés au mot-clé ‘mémoire’

02
Déc 11

Influence des mémoires collectives

Je vous propose cette excellente vidéo sur les mémoires. Découvrez comment nos mémoires collectives (2 orientées sur le passé, 2 sur le présent, 2 sur le futur) orientent les choix d’une société en terme de modèles de valeurs, de système éducatif.

Image de prévisualisation YouTube
30
Juin 11

photo trouvée sur Flickr

Ples neurosciences cognitivesour tout ceux qui s’intéresse aux neurosciences cognitives , sciences cognitives ou assimilées, je vous conseille l’excellent ouvrage de Nicole Fiori sur le sujet. Le livre vise un public plus large que les étudiants. L’ouvrage est annoncé pour les licences, masters et plus, je dirai plutôt niveau master, mais il n’est pas trop tôt pour s’y mettre et il est très accessible.

Vous y trouverez tout ce qu’il y a à savoir sur le fonctionnement du cerveau liés aux processus cognitifs (perception, mémoire, langage, attention). Par contre, il faut quand même s’accrocher si vous êtes néophyte en la matière. Il n’est pas forcément aisé pour tout le monde de comprendre le rôle du cortex inféro-temporal dans les mécanismes cognitifs complexes de la vision telle que les capacités d’invariance des neurones et leurs capacités à associer des formes arbitraires.

Je conseille donc « Les neurosciences cognitives « , c’est un bouquin de référence pour un chercheur en SIC puisqu’il permet de faire le lien entre facultés cognitives et processus neuronaux.

15
Juin 11

photo Flickr de Mike Neilson

Je vous invite à lire l’article « L’éducation, clef de la désintox aux nouvelles technos ? » repris sur Owni. L’auteur s’interroge / répond aux perturbations des adultes face à la culture / pouvoir du numérique chez les adolescents. L’article rejoint un de mes sujets de préoccupations pour mon mémoire de recherche, à savoir la construction de ses autorités cognitives, qui est un mécanisme dont on met à jour les processus toute sa vie. A la différence de l’auteur, je ne suis pas persuadé que ce soit les jeunes qui l’apprennent aux adultes.

Morceaux choisis :

Depuis quelques années, on voit apparaître des expériences de “sevrage numérique temporaire“. Très récemment, plusieurs initiatives sont allées dans ce sens dans le monde scolaire et ont fait débat. En parallèle et au même moment sont publiés des avis qui invitent le monde scolaire à faire encore plus pour les technologies.

C’est trop souvent parce que nous faisons l’économie de ce “travail sur soi” que nous ne parvenons pas, autrement que par des dispositifs externes, à situer les objets à leur juste place dans notre organisation sociale.

Mais ce dont on manque de manière fondamentale, c’est ce que les jeunes nous enseignent : la nécessité constante, permanente, tout au long de la vie de construire le sens du monde qui nous entoure.

A lire sur OWNI ou sur le blog de l’auteur.

02
Juin 10

Je vous invite à lire un très bon article du nouvel économiste paru le 13 avril et trouvé sur le blog du Management de l’intelligence collective.

La communautarisation des connaissances

– On a d’abord cru à la possibilité d’archiver soigneusement dans les mémoires numériques les connaissances de chaque collaborateur. Avant de prendre conscience que le cap suivi n’était pas le bon. “On s’est rendu compte que la connaissance se trouve plus au rayon frais qu’au rayon des surgelés, résume plaisamment Carlos Diaz, président de Bluekiwi. L’important n’est pas forcément de ressortir des archives du passé ou de faire de l’analyse sur ce que l’on savait avant mais plutôt de mettre en connexion les gens entre eux, en fonction de leurs besoins immédiats, avec la possibilité d’utiliser de la connaissance mise à jour en temps réel.”

– “Favoriser les réseaux d’anciens est à l’ordre du jour, estime Dominique Turcq, pas forcément en se limitant aux retraités mais en élargissant à tous ceux qui ne sont plus dans l’entreprise, de manière à pouvoir encore aller chercher leur savoir une fois ceux-ci à l’extérieur.”

Source : http://www.lenouveleconomiste.fr/2010/04/13/memoire-vive/

10
Mar 10

A quoi sert d’apprendre, donc de mémoriser, si la machine se souvient de tout ? A quoi sert de hiérarchiser nos savoirs puisque les savoirs ne valent que par le rang de classement que leur donne un moteur de recherche ?

Je rebondis très tardivement sur cet intéressant article de Emmanuel Hoog, directeur de l’Institut national de l’audiovisuel qui s’interroge sur l’exclusivité visée par Google en matière de numérisation d’ouvrages.

La réponse va être courte puisque je vous invite à consulter l’excellent site de l’université de Lille 3 « Apprendre à apprendre » qui offre avec une très jolie approche, des pistes de réflexions sur les stratégies cognitives, la biologie de la mémoire, les motivations psychologiques et les réseaux de connaissance.

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 40 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager polymathe et curieux. Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !