Articles liés au mot-clé ‘livre’

07
Nov 12

Livre d'Alexandre Serres : Dans le labyrinthe, l'évaluation de l'information sur Internet

Bon, je vous le dis tout net, c’est un très mauvais livre. D’abord parce qu’il est sorti 3 mois trop tard pour que je m’en serve pour mon mémoire de recherche et surtout parce qu’il reprend l’ensemble de mes idées sans me citer une seule fois. Au courant de la sortie du livre depuis le mois de janvier 2012 par l’intenable Olivier Le Deuff (Le guide des égarés), je guettais chaque semaine la sortie dudit livre. Après des mois de patience et à quelques jours de rendre mon mémoire, j’ai dû me rendre à l’évidence : je ne pourrais pas plagier le livre dans un délai aussi court et j’ai du… horrible chose j’en conviens, me mettre à travailler. C’est pourquoi je ne dirais que du mal de ce livre (c’est légitime non ?).

Sachant que je m’intéresse à l’évaluation de l’information sur le web depuis la bataille de Bouvines (1214 pour les nains cultes), vous comprendrez que j’ai carrément plus de légitimité que l’auteur de « Dans le labyrinthe, l’évaluation de l’information sur internet » qui n’étudie le sujet que depuis une dizaine d’année… S’il se trouve une mauvaise langue pour dire que je le cite (plein de fois en fait) dans mon mémoire (bientôt en ligne), dans les ateliers que j’anime sur le sujet ou dans les cours que je donne, eh bien je nierai. Et tac, ça lui apprendra à attendre pour sortir ses livres.

Ce que vous trouverez dans le livre

Dans le labyrinthe, l'évaluation de l'information sur Internet

Pas de recette miracle qui vous permettra de distinguer le bon grain de l’ivraie… eh non. Le but du livre, l’auteur me corrigera (ah non, c’est mon blog), est bien d’apporter les clefs pour permettre au lecteur de faire usage de son libre arbitre en toute connaissance de cause. Et cette connaissance passe d’abord par distinguer des notions fondamentales, mais parfois floues, comme la pertinence ou la fiabilité d’une information, l’autorité de l’émetteur de cette information et naturellement le bruit qu’il peut y avoir sur le message.

Vous découvrirez « Dans le labyrinthe, l’évaluation de l’information sur Internet » que ces notions sont loin d’être si claires (moi qui demande systématiquement à mes étudiants  ou spectateurs le sens de ces mots, je vous le confirme). Vous découvrirez peut être aussi le quadruple brouillage (défini par Eric Sutter en 1998) qu’il-y-a sur Internet et dont tout les professionnels doivent se faire l’écho : surabondance, désinformation, prolifération d’informations indésirables, abus ou effets pervers de la publicité.

Les mots de la fin

Si vous étudiez ce qui se passe sur le web, si vous travaillez sur le web, si vous êtes un professionnel de l’information : lisez-le !

Et qui de mieux que l’auteur peut vous présenter son livre ?

PS : le » livre du jeudi » qui sort un mercredi, ça ne vous choque pas ?

01
Déc 11

Couverture du livre Vu, lu, su

Une fois n’est pas coutume, le livre du jeudi sera consacré à un livre que je n’ai pas lu… normal, il n’est pas encore paru. Il s’agit de « Vu, lu, su » de Jean-Michel Salaün.

A partir de l’histoire du document et de son analyse tridimensionnelle, le livre propose un éclairage différent de ceux qui se discutent sur le Web. On y constate que cette invention du Britannique Tim Berners-Lee prend la suite des efforts d’indexation systématique lancés à la fin du XIXe, modifiant le document lui-même dans ses trois dimensions : la forme, le contenu et la fonction de transmission. Le Web est alors un média comme un autre, s’inspirant du modèle de la bibliothèque et de celui de la radiotélévision pour répondre aux aspirations documentaires d’une société qui a changé en profondeur. Les anciens médias eux-mêmes élargissent leur vocation en devenant des « industries de la mémoire » par l’archivage numérique continu et public de leur production. Les nouveaux venus, Apple, Google, Facebook, privilégient chacun une dimension différente du document pour tenter de prendre une position dominante dans la construction d’un « néodocument ». (…)

Pour la présentation du livre par l’auteur, c’est sur son blog.

Pour les plus impatients, je vous propose cette vidéo de l’auteur sur le même sujet. Elle date d’il y a quelques mois. Courage, le livre est censé est disponible le 10 février.

Image de prévisualisation YouTube

 Et pour les encore plus impatients, voici carrément en avant première mondiale, une exclusivité dénichée sur le site de l’auteur. Voici… tin…tin… « Le tableau sur l’industrialisation de la mémoire par le web »

Tableau sur l'industrialisation de la mémoire par le web

Tableau sur l'industrialisation de la mémoire par le web

Source : Bloc-notes de Jean-Michel Salaün

30
Juin 11

photo trouvée sur Flickr

Ples neurosciences cognitivesour tout ceux qui s’intéresse aux neurosciences cognitives , sciences cognitives ou assimilées, je vous conseille l’excellent ouvrage de Nicole Fiori sur le sujet. Le livre vise un public plus large que les étudiants. L’ouvrage est annoncé pour les licences, masters et plus, je dirai plutôt niveau master, mais il n’est pas trop tôt pour s’y mettre et il est très accessible.

Vous y trouverez tout ce qu’il y a à savoir sur le fonctionnement du cerveau liés aux processus cognitifs (perception, mémoire, langage, attention). Par contre, il faut quand même s’accrocher si vous êtes néophyte en la matière. Il n’est pas forcément aisé pour tout le monde de comprendre le rôle du cortex inféro-temporal dans les mécanismes cognitifs complexes de la vision telle que les capacités d’invariance des neurones et leurs capacités à associer des formes arbitraires.

Je conseille donc « Les neurosciences cognitives « , c’est un bouquin de référence pour un chercheur en SIC puisqu’il permet de faire le lien entre facultés cognitives et processus neuronaux.

23
Juin 11

livre tout sauf anonyme

Petite critique du livre « tout sauf anonyme ». J’avoue que je m’attendais à plein de questionnement sur les effets de l’identité numérique, la e-reputation, etc. donc je suis déçu. Parce qu’à part un simili roman dans lequel l’auteur se tape son délire de quête de notoriété, il n’y a pas grand chose.

Ça se lit vite… mais bon, je l’ai revendu sur Amazon, ce qui est un indicateur sérieux de ma part, puisqu’il est très rare que je me sépare d’un ouvrage. Je déconseille donc, vous n’apprendrez rien et ne passerez pas forcément un bon moment.

16
Juin 11

Qui suis-je et, si je suis, combien ?

Effectivement, Richard David Precht nous emmène bien dans un « Voyage en philosophie« , comme il le promet.

Passant en revue tous les grands acteurs de la philosophie moderne, l’auteur remet leurs grandes phrases dans leur contexte et en propose des interprétations résolument modernes.

Un brin provoquant, c’est un livre que tout le monde peut lire, très accessible. Il apporte des connaissances sérieuses sous un angle ludique, frais et dynamique.

De la même façon que la description de tous les instruments d’un orchestre ne donne pas une symphonie, les méthodes utilisées par l’anatomie du cerveau ne permettent pas de saisir le Moi. Une telle chose serait-elle possible ? (p.68)

Richard David Precht fait résonner de nombreuses notes qui dissonent avec l’approche « ennuyeuse » encore enseignée aujourd’hui.

De Kant à Harry Potter, de Baloo à Matrix, vous passerez un excellent moment à lire Qui suis-je et, si je suis, combien ? : Voyage en philosophie . Toutes les questions existentielles que l’on peut se poser y sont abordées, sans tabou, sans recettes préfabriquées, mais avec… philosophie.

J’ai trouvé le livre si bon, que je l’ai offert à un ami il y a peu. Passé sa première réaction « j’ai jamais fait de philo, je vais rien comprendre »… il est passé à « trop bon ce bouquin, c’est excellent ».

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 40 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager polymathe et curieux. Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !