Articles liés au mot-clé ‘base documentaire’

09
Sep 10

Le projet européen IKS vient de livrer la version alpha de son moteur de recherche sémantique. Ce projet, qui signifie Furtwangen IKS Semantic Engine, a pour objectif de développer et de mettre au point un moteur de recherche sémantique open source. Comme les nombreux travaux menés sur le web sémantique, à l’image d’Open Calais (le plus diffusé), Fise a pour ambition d’introduire un certain niveau de compéhension des textes indexés, afin d’offrir une recherche en langage naturel, ou de générer des documents en reprenant des concepts identifiés dans les textes. C’est ce que l’on appelle fréquement aujourd’hui le web 3.0.

Lire l’article complet sur le site 01netpro.

03
Sep 10

Les systèmes ontologiques aident à structurer le contenu et à soutenir la récupération et la gestion des connaissances. Le traitement sémantique de données multimédias et leur indexation dans des systèmes ontologiques se fait généralement en plusieurs étapes. On commence par enrichir des métadonnées multimédias à l’aide d’informations sémantiques supplémentaires (obtenues par exemple grâce à des méthodes visant à réduire les fossés sémantiques). Ensuite, afin de structurer les données, une ontologie localisée et spécifique au domaine devient nécessaire étant donné qu’il faut interpréter les données. Les annotations sont stockées dans un système de gestion de l’ontologie où elles seront par la suite traitées.

Les technologies sémantiques des bases de données sont désormais appliquées afin d’assurer un accès fiable et sûr, des recherches ainsi qu’un stockage et une distribution efficaces des données et métadonnées multimédias. Elles permettent d’adapter le multimédia à un contexte spécifique basé sur des métadonnées multimédias ou même à des informations ontologiques. Les services automatisent les étapes pesantes de traitement des données multimédias et permettent une adaptation intelligente omniprésente. La base de données et l’automatisation soutiennent la facilitation et l’utilisation omniprésente du multimédia dans des applications avancées.

Le deuxième atelier sur les technologies sémantiques des bases de données multimédias aura lieu du 1er au 3 décembre 2010 à Sarrebruck, en Allemagne.

Source : portail de la recherche et du développement européens

02
Juin 10

Je vous invite à lire un très bon article du nouvel économiste paru le 13 avril et trouvé sur le blog du Management de l’intelligence collective.

La communautarisation des connaissances

– On a d’abord cru à la possibilité d’archiver soigneusement dans les mémoires numériques les connaissances de chaque collaborateur. Avant de prendre conscience que le cap suivi n’était pas le bon. “On s’est rendu compte que la connaissance se trouve plus au rayon frais qu’au rayon des surgelés, résume plaisamment Carlos Diaz, président de Bluekiwi. L’important n’est pas forcément de ressortir des archives du passé ou de faire de l’analyse sur ce que l’on savait avant mais plutôt de mettre en connexion les gens entre eux, en fonction de leurs besoins immédiats, avec la possibilité d’utiliser de la connaissance mise à jour en temps réel.”

– “Favoriser les réseaux d’anciens est à l’ordre du jour, estime Dominique Turcq, pas forcément en se limitant aux retraités mais en élargissant à tous ceux qui ne sont plus dans l’entreprise, de manière à pouvoir encore aller chercher leur savoir une fois ceux-ci à l’extérieur.”

Source : http://www.lenouveleconomiste.fr/2010/04/13/memoire-vive/

10
Mar 10

A quoi sert d’apprendre, donc de mémoriser, si la machine se souvient de tout ? A quoi sert de hiérarchiser nos savoirs puisque les savoirs ne valent que par le rang de classement que leur donne un moteur de recherche ?

Je rebondis très tardivement sur cet intéressant article de Emmanuel Hoog, directeur de l’Institut national de l’audiovisuel qui s’interroge sur l’exclusivité visée par Google en matière de numérisation d’ouvrages.

La réponse va être courte puisque je vous invite à consulter l’excellent site de l’université de Lille 3 « Apprendre à apprendre » qui offre avec une très jolie approche, des pistes de réflexions sur les stratégies cognitives, la biologie de la mémoire, les motivations psychologiques et les réseaux de connaissance.

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 40 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager polymathe et curieux. Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !