17
janvier 2008

Positionnement, pas référencement

On ne parle pas de référencement mais bien de positionnement. Pour les néophytes : le référencement est par exemple le fait d’exister dans un annuaire (ce qui ne vous apporte rien de spécial si des centaines ou des milliers de vos concurrents existent aussi dans cet annuaire), le positionnement est le fait de bien ressortir (avoir un encard géant au milieu de cet annuaire par exemple), d’être bien vu par ceux qui vous cherchent.

Le référencement est maintenant systématique grâce à des outils popularisés, il est par contre plus dur et plus long d’être bien positionné. Avoir un contenu éditorial de qualité nécessite une veille spécialisée, stratégique et concurrentielle mais le challenge est évidemment, et de plus en plus, de positionner ce contenu.

Le positionnement d’un site internet peut être la clef de voûte de son succès… ou pas. Un site de e-commerce qui ne ferait pas l’objet d’un positionnement marketing précis ou un site informatif qui se trompe de public sont voués à l’échec.

Internet a changé notre rapport à l’information. Une bonne information n’est plus une information dont le contenu est pertinent mais dont le titre est bien référencé.

Il n’y a aucune recette miracle, il n’y a pas une seule solution qui vous garantisse d’être bien positionné puisque l’algorithme de Google (91% des recherches mondiales) comporte plus de 200 variables (annoncées). Il y a donc beaucoup de travail pour positionner correctement un contenu : soigner le « title » d’une page ainsi que son url avec un système SEO (Search Engine Optimization), établir un partenariat de liens pointant vers le site en question, faire attention aux balises « META » même si leur ère est « finie », vérifier régulièrement le PageRank de vos pages, établir des profils de visiteurs, identifier ses cibles, améliorer la façon de leur parler, lancer des campagnes de notoriété ou de produits, faire du buzz… tellement de solutions et d’outils.

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 42 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux et polymathe . Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !