27
avril 2010

Le débat d’opinion concerne les opinions pas les faits

Petit rappel par Alain Grandjean

Le débat d’opinion concerne les opinions, pas les faits. Il concerne l’interprétation des faits, les conséquences politiques qu’on en tire, pas les faits eux-mêmes.

-les gaz à effet de serre (GES, tels que le CO2, le méthane, le N2O, les gaz fluorés et quelques autres) augmentent le pouvoir d’effet de serre de l’atmosphère

-ces gaz sont émis en quantités croissantes ; pour le seul CO2, la trajectoire dans un scénario « tendanciel » peut conduire dans le siècle à un triplement voire plus de la concentration « préindustrielle »

-un simple doublement de la concentration de l’atmosphère en CO2 conduit à une augmentation de la température moyenne planétaire située, selon les estimations, entre 2 et 5 °C1.

-l’écart de température par rapport à la dernière glaciation est de 5°C

-la dérive climatique actuelle peut donc conduire à un changement d’ère climatique en moins d’un siècle

-les impacts de ce changement d’ ère climatique sont négatifs voire très dangereux pour la majorité des habitants de cette planète

Lire l’article complet sur le site de l’Expansion.

Ce qui est dommageable, c’est que les « vagues » de discrédit aient semé le doute au point que les gens ne fassent effectivement plus la différence entre des faits scientifiques indiscutables et des opinions controverses. On peut s’interroger sur le rôle d’information que doit jouer un état vis à vis de ses citoyens. On peut s’interroger sur l’éthique de nos politiques quand on sait qu’ils ont souvent des intérêts industriels personnels, qui n’ont rien à voir avec la simple sauvegarde de notre économie nationale. Alors qui doit informer ? Et comment ?

Qui pourra objectivement dire demain « je ne savais pas » ou « j’ignorais quoi faire » ?

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 42 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux et polymathe . Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !