06
juillet 2010

Déterminer l’émergence d’émotions collectives

Les pics d’émotions collectives sur les réseaux sociaux peuvent s’anticiper, soulignent deux chercheurs de l’université ETH de Zurich. Pour qui il est possible d’en analyser la signification en fonction de leur caractère positif ou négatif. Cela notamment à destination des entreprises qui font de la veille de réputation sur ces plates-formes. Dans ce sens les chercheurs proposent un modèle qui détermine l’émergence d’émotions collectives à partir de signaux psychologiques particuliers repérés dans les commentaires des internautes. Deux concepts clés sont ainsi mis en avant : la valence – qui indique le plaisir ou le déplaisir lié à l’émotion exprimée – et l’éveil (« arousal ») – qui traduit l’implication de l’internaute dans cette émotion ressentie. « Dans notre modèle, un état d’émotion collective ne peut émerger qu’à condition qu’un nombre suffisant d’agents exprime leur ‘valence’ individuelle, ce qui dépend de leur ‘éveil' », précisent les chercheurs.

Lire l’article complet sur l’Atelier.

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 42 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux et polymathe . Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !