15
octobre 2012

#INISTGATE, analyse du buzz

A l’occasion de la première partie du cours sur l’analyse des réseaux sociaux, j’avais proposé à mes étudiants des cas concrets de buzz en cours. L’un d’entre eux portait sur l’INIST.

L’agence E, composée de 3 étudiants en Master 2 de Management de L’Information et Communication Digitale (MICD), à l’ISC Paris, m’a proposé ce week-end (oui, oui, je les fait bosser comme une agence) leur version finale d’un document intéressant.inist-buzz-analyse-reseaux-sociaux

En 15 minutes ils ont dû comprendre les tenants et les aboutissants, positionner les acteurs et trouver la source du buzz. Bien évidemment aucun d’entre eux ne connaissait l’INIST. Mission réussie.

Le travail d’analyse, de lecture comparative, d’identification des sources est arrivé dans une deuxième phase ainsi que la mise en forme du document final. Le tout représente environ 2 heures de travail à 3… qui a dit que les digital natives n’arrivaient pas à faire du collaboratif ?

Après les articles ce matin des sites www.savoirscom1.info et bibliothèques, voici notre petite pierre à l’édifice.

Voici donc « l’analyse des réseaux sociaux – cas pratique de #INISTGATE« .

Vous pouvez également télécharger directement le document « L’analyse des réseaux sociaux – cas pratique de #INISTGATE ».

Comments

lumiweb 22-10-2012, 06:54

très bonne analyse, surtout sans connaitre le sujet et en aussi peu de temps.
Je suis cependant étonnée que malgré les articles écrits sur le sujet il n’aient pas ajouté des informations au point droit (on parle aussi de la loi sur la copie privée et même de la gestion de société collective de gestion des droits d’auteurs ) et qu’ils n’aient pas recherché refdoc, par exemple, en parallèle de l’inist (un produit peut devenir plus connu que l’entreprise/service qui le promeut et le vends)

Quand à la conclusion … elle me semble assez décalée…
Comme l’a dit l’un des articles de blog, il y a une grande différence entre les 53 millions d’articles de refdoc et le nombre d’articles en Open access ou présentant une réelle volonté des auteurs de les diffuser à tous de façon ouverte (ce qui est le point central de la revendication, me semble-t-il).
Bref bravo (ça semble très intéressant comme type d’exercice, vous en faites souvent ?)

Reply
Guillaume-Nicolas Meyer 23-10-2012, 14:20

Bonjour et merci de votre commentaire (passé en indésirable, d’où le décalage en temps).
Comme dit, pour un premier jet et un exercice qui les a pris au dépourvu, je trouve ça plutôt bien. Bien sûr que ça pourrait être plus complet, plus poussé et avec plus d’informations. Pour moi, l’essentiel était qu’ils comprennent et analysent les mécanismes viraux, c’est le cas. L’exercice était bien d’analyser le buzz sur ce sujet, pas de décrypter le sujet en lui-même.
Dans la deuxième partie du cours (demain), nous verrons d’autres exercices similaires, toujours basé sur l’actualité. Dans la réalité, il est rare d’analyser un buzz a posteriori et dans ces cas là (Kit-Kat par exemple) la littérature est abondante.
N’hésitez pas à repasser.

Reply
marie lebert 24-10-2012, 06:48

Le lien vers votre post est inclus dans:
Refdoc-INIST/auteurs en colère [bibliographie]
http://marielebert.wordpress.com/2012/10/18/refdoc_biblio/
dans la rubrique « Articles ».

Reply
Guillaume-Nicolas Meyer 24-10-2012, 08:01

Merci, je me sers de votre page aujourd’hui avec mes étudiants, on continue l’analyse.

Reply

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 38 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux. Chercheur en Sciences Humaines et Sociales, je m'intéresse également aux Mathématiques et aux Sciences Cognitives. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"En Sciences Humaines et Sociales, il n’y a pas de lois vérifiées, mais des hypothèses et des tendances..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !