10
mars 2010

A quoi cela sert-il d’apprendre ?

A quoi sert d’apprendre, donc de mémoriser, si la machine se souvient de tout ? A quoi sert de hiérarchiser nos savoirs puisque les savoirs ne valent que par le rang de classement que leur donne un moteur de recherche ?

Je rebondis très tardivement sur cet intéressant article de Emmanuel Hoog, directeur de l’Institut national de l’audiovisuel qui s’interroge sur l’exclusivité visée par Google en matière de numérisation d’ouvrages.

La réponse va être courte puisque je vous invite à consulter l’excellent site de l’université de Lille 3 « Apprendre à apprendre » qui offre avec une très jolie approche, des pistes de réflexions sur les stratégies cognitives, la biologie de la mémoire, les motivations psychologiques et les réseaux de connaissance.

Qui suis-je ?

guillaume-nicolas meyer

Bienvenue sur mon blog. Je m'appelle Guillaume-Nicolas Meyer, j'ai 42 ans, je suis marié, papa de quatre enfants, et je suis un Knowledge Manager curieux et polymathe . Chercheur en sciences humaines et sociales, doctorant en sciences de gestion, je m'intéresse également aux sciences cognitives et à l'environnement. Après la région parisienne, la Bretagne et l'Alsace, je suis actuellement basé en Poitou-Charentes, France.

Curriculum Vitae

CV de Guillaume-Nicolas Meyer

Guillaume-Nicolas Meyer QR Code

Khan Academy Ambassador

Dernières publications



Mémoire de recherche sur l'évaluation de l'information sur le web

Mon dicton du moment

"Ceux qui sont pleins de certitudes devraient avoir un doute..."

Le journal des SIC vient de paraître

Plus de 500 tweets et retweets en 1 an !